La ville de Longeville-lès-Metz met en place un Jardin Partagé

Depuis le printemps 2021, cette initiative apparue dans le cadre des ateliers participatifs des personnes de plus de 65 ans et des jeunes de 10 à 15 ans a pris forme sur un terrain communal, rue des Chenets à l’arrière de la Mairie. Ce Jardin Partagé est ouvert à tous les Longevilloises et les Longevillois qui souhaitent s’y investir. Une association de jardiniers a été créée en juin 2021, le Carré des Fanes, laquelle fait vivre ce jardin sur le terrain mis à disposition par la commune, en cultivant et entretenant l’espace jardiné et en partageant les savoir-faire et la passion du jardinage.


 

Saison 2022, de nouvelles cultures et de nouveaux légumes au jardin. Parmi les Cucurbitacées, courge trompette ou courge spaghetti.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

crédit photo © R.JANNOT

Les tournesols de l’année passée se sont ressemés sur une partie du jardin.

 

 

 

 

 

 

crédit photo © R.JANNOT

Des ardoises reprennent l’identification des plantations de légumes par rectangle de culture.

 

 

 

 

 

 

crédit photo © R.JANNOT

Les petits fruits plantés cet automne se développent. Le climat sec de cet été impose un paillage au sol. D’autres plantations viennent accompagnées cette ligne fruitière.

Culture « des trois soeurs » par la classe de CP de l’école Migette

 

 

 

 

 

 

crédit photo © R.JANNOT

Sur le rectangle dédié à l’école primaire, la culture « des trois soeurs » a été lancé cette saison. Cette technique ancestrale provient des ethnies amérindiennes d’Amérique du nord et d’Amérique centrale. L’association du maïs, de haricots grimpants et de courges assure des effets bénéfices entre les espèces ainsi cultivées de même qu’une meilleure productivité. On parle de plantes « compagnes ». Les racines des haricots produisent de l’azote dont profitent directement le maïs et les courges. Les tiges de maïs servent de tuteur aux haricots grimpants. Le feuillage dense des courges empêche la prolifération des mauvaises herbes et garantie la fraicheur et l’humidité du sol tout en préservant le sol des pluies battantes.

A la Sainte-Catherine, tout prend racine ! Un atelier de plantation de petits fruits a été proposé aux classes de l’école Migette sur la nouvelle bande au pied du mur. Cette action s’est déroulé en partenariat avec les services techniques de la ville et de l’association de jardiniers Carré des Fanes. Jeunes greffes de pommiers, groseillers, cassissiers et framboisiers ont ainsi été plantés avec les enfants le 25 novembre.

 

 

 

 

 

 

crédit photo © R.JANNOT

Automne 2021, une extension du jardin est proposée à l’association avec la préparation d’un nouveau carré de potager et la préparation d’une bande de terre au pied du mur en haut de la parcelle. Ici aussi, la commune a fait appel à l’ESAT de Norroy-le-Veneur pour la préparation du sol de ces deux nouveaux espaces.

 

 

 

 

 

 

crédit photo © R.JANNOT

Fin juillet 2021, le jardin est devenu très luxuriant. Le premières récoltent sont prélevées : haricots pourpres, courges et courgettes, tomates cerises, bettes à cardes…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

crédit photo © R.JANNOT

En juin 2021, les jardiniers se sont attelés à préparer le jardin en traçant des allées et en découpant ainsi la surface en rectangles de culture. Les allées ont été matérialisées avec du paillis issus des quelques conifères coupés et broyés au moment de la préparation du terrain. Les premiers plants ont alors pu être replantés, après un travail de la terre pour désherber les repousses d’adventices et casser les mottes.

 

 

 

 

Rapidement, grâce à l’énergie des jardiniers et à leur motivation, le jardin commence rapidement à prendre forme. Les premières cultures se développent et grandissent.

 

 

 

 

 

 

crédit photo © R.JANNOT

Au printemps 2021, lancement des premiers travaux de préparation du terrain devant servir de support au jardin partagé. Un premier carré de terre est alors préparé pour la culture, différents travaux de nettoyage/élagage sont également effectués

 

 

 

 

 

 

 

La préparation du terrain par l’ESAT de Norroy-le-Veneur, mars 2021                     crédit photo © R.JANNOT

 

Qu’est-ce qu’un jardin partagé ?

Un jardin partagé est un jardin conçu, construit et cultivé collectivement par les habitants d’un quartier d’une ville, d’une commune.

Ces jardins se fondent sur des valeurs de solidarité, de convivialité, de lien et de partage entre les générations.

Le but est de produire ensemble : légumes, fleurs, fruits, plantes aromatiques, médicinales.

Les jardins partagés permettent non seulement de cultiver la terre en vue d’y créer un potager mais aussi de tisser des liens et de réaliser des rencontres.

L’ambiance y est très conviviale et les échanges sont appréciés, chacun amenant sa pierre à l’édifice.

Le rôle du jardin partagé

Il crée les rencontres, et mélange des personnes de tout âge aux idées et aux pratiques variées.

Il permet l’apprentissage sous une forme collective (échange de savoir-faire, de techniques et astuces jardinières).

Il sensibilise aussi sur l’aspect écologique, la préservation de la biodiversité, le traitement des déchets, le compostage et la récupération de l’eau de pluie.

Un jardin pour qui ?

Un jardin partagé est fait pour tous.

Il n’est pas utile de savoir jardiner pour en faire partie, le jardinage peut s’apprendre par l’échange avec des personnes plus expérimentées, ce qui permet aussi de tisser des liens.

Les jardiniers viennent cultiver tout en respectant la nature et en prohibant l’usage des pesticides.